Go to Top

Planchers – Caracteristique techniques

CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES downloadAbaques

PLANCHERS ALVÉOLAIRES PRÉCONTRAINTS

planchertech

CARACTÉRISTIQUES GÉNÉRALES

Résistance au feu

La résistance au feu est assurée par l’enrobage des torons de précontraintes. Cet enrobage peut atteindre 8 cm pour une tenue au feu de 3 heures.

Résistance parasismique

Le plancher STRUDAL est agrée parasismique. Le profil breveté mobilise et répartit les bielles horizontales. il peut être mis en œuvre dans toutes les régions présentant des risques sismiques.

Isolation

Des panneaux isolants peuvent être solidarisés au plancher alvéolaire par des moyens mécaniques.

Porte-à-faux

Les porte-à-faux peuvent être repris par le plancher STRUDAL par des montages béton armé.

CARACTÉRISTIQUES PARTICULIERES

Sans dalle associée

  • Stabilité au feu 1h00
  • Stabilité au feu 1h30
  • Stabilité au feu 2h00

Avec dalle associée de 5 cm d’épaisseur

  • Stabilité au feu 1h00
  • Stabilité au feu 1h30
  • Stabilité au feu 2h00

downloadAbaques

 

SOLUTIONS TECHNIQUES

Différentes solutions techniques peuvent être mises en œuvre lors de la fabrication des dalles :

• Finitions : 2 finitions de surface : griffée ou talochée.

• Réservations : Les réservations pour le second-œuvre sont réalisées en usine d’après les plans de calepinage et de coffrage préalablement conçus par notre bureau d’étude.

• Découpes : Lors du coulage des dalles, possibilités de réaliser des découpes ou extrémités biaises pour épouser la géométrie des appuis.

plancher1

• Chevêtres : La largeur d’un chevêtre ne peut excéder la largeur d’une dalle, par contre sa longueur est totalement libre. Les grandes trémies (1.20 m de large maxi) sont réalisées dans le prolongement d’une dalle suspendue, étayée en phase provisoire et prenant appui en phase définitive sur un chevêtre en béton armé coulé sur place.

plancher1

• Appuis : Lorsque les appuis sont inférieurs à 7 cm sur des poutres ou des voiles en béton, ou de 9 cm sur des éléments maçonnés, il est impératif de prévoir des mesures de sécurité. Celles-ci consistent à mettre en place des lisses étayées en rive pouvant reprendre le poids total du plancher.Les éléments peuvent également être posés sur appuis glissants. Nous recommandons alors un appui de 15 cm. Les appuis sans retombées, en console, sont réalisables sur le chantier. Ce montage permet la réalisation de poutre en allège, voile continu etc.

• Contre-flèches : Tous les éléments précontraints sont cambrés de quelques millimètres à plusieurs centimètres selon l’épaisseur et la force de précontrainte. De fait, il est nécessaire de tenir compte de ces cambrures pour définir les niveaux finis. La déformation d’un plancher dépend étroitement de l’élancement, c’est-à-dire du rapport entre la portée du plancher et son épaisseur.

• Percements et fixations :

  • Les percements exécutés sur le chantier seront effectués à la carotteuse, à la perforatrice ou manuellement.
  • Le marteau pneumatique et le pistolet à scellement sont à proscrire pour les composants précontraints. Pour tous percements nécessitant le sectionnement d’un ou plusieurs torons de précontraintes, il est indispensable de nous consulter préalablement.
  • Malgré une profondeur de fixation limitée à 4 cm, les résultats d’essai à la rupture réalisée par la société HILTI offrent des résultats très satisfaisants :
Type de cheville Résistance à la rupture en DAN
HUD M 6 275
HUD M 8 370
HUD M 10 670
HUD M 12 1250
HUD M 6 1100
HUD M 8 1600
HUD M 10 1800
HUD M 12 2200
HUD M 6 600
HUD M 8 750
HUD M 10 1100
HUD M 12 1500
HUD M 6 1540
HUD M 8 2630
HUD M 10 3260
HUD M 12 4200
HUD M 8 2200
HUD M 10 3200
HUD M 12 4000

plancher1

• Stockage et mise en œuvre : Pour des raisons économiques et logistiques, les dalles sont mises en place dès leur arrivée sur le chantier. Toutefois, en cas de stockage in situ, choisir une aire plane et fondée. Disposez les 2 appuis au maximum à 40 cm des extrémités et empilez les dalles en interposant entre deux des chevrons sur le même alignement vertical que l’appui au sol.